Il faut le savoir : le tabac est un facteur négatif, car la cicatrisation osseuse autour de l’implant se fait moins bien, du fait d'une mauvaise oxygénation des tissus.

 

Si l’on veut se baser sur des chiffres précis, une étude  (Source : « Tobacco as a risk factor for survival of dental implants ». J.Periodontol 2007 ; 78 :351-359) donne les résultats suivants :

 

  • Le groupe fumeurs montrait un taux de réussite de 84,2%, pour 98,6% dans le groupe non-fumeur

  • Dans le groupe fumeurs, le taux de réussite allait de 89,9% chez les fumeurs de moins de 10 cigarettes/jour à seulement 69,2% chez les fumeurs de plus de 20 cigarettes/jour.

 

Le tabac n’est donc pas une réelle contre-indication, sauf si vous fumez beaucoup, mais vous devez accepter ce risque significativement accru si vous souhaitez vous faire poser un implant. Avant la pose, et pendant toute la durée de consolidation de l’implant, vous devrez réduire au maximum votre consommation de cigarettes.

 

Nous ne disposons pas encore d'étude concernant la cigarette électronique.

Tabac et Implants