Durée des traitements implantaires

Les traitements implantaires sont souvent plus longs à mettre en oeuvre que les traitements classiques, ceci pour un certain nombre de raisons :

 

  • l'étude pré-implantaire nécessite en général la réalisation d'un scanner maxillaire préalable et son examen approfondi

 

  • l'immobilisation du cabinet nécessaire à la réalisation des interventions chirurgicales ne peut se programmer à court terme

 

  • l'ostéointégration des implants une fois posés exige une phase d'attente qui peut aller de 2 mois à plus de 4 mois avant le début de la phase prothétique