Contre-indications des traitements implantaires

Existe-t’il une contre-indication à poser un implant chez un jeune patient ?

Oui, on ne pose pas d’implant avant l’âge de 18 ans, car la croissance osseuse n’est pas terminée et la gencive n’est pas suffisamment stable.

 

Existe-t’il une contre-indication à poser un implant à un âge avancé ?

Afin d’obtenir une nouvelle qualité de vie, il n’est jamais fondamentalement trop tard. Le traitement est peu risqué, de telle sorte qu’il est encore possible de poser des implants à 80 ans, voire 90 ans. Il n’y a pas de « limite d’âge » : tant que vous êtes capable de vous rendre chez le chirurgien-dentiste pour un examen de routine et que vous jouissez d’une bonne santé, ou que vos problèmes de santé sont équilibrés par un traitement adéquat, vous pouvez vous faire poser des implants. Votre dentiste vous fera remplir un questionnaire de santé très détaillé et se mettra en contact avec votre médecin-traitant s’il le juge nécessaire.

 

Existe-t’il des cas d’allergie aux implants ?

Les implants dentaires existent depuis plus de 40 ans. Dans cette longue période, les cas d’allergie au titane ont été exceptionnels : le titane se comporte de manière totalement neutre dans le corps humain. De plus, le titane s’intègre fermement aux tissus osseux. Ces propriétés positives s’appliquent également dans de nombreux domaines médicaux, comme par exemple pour la réalisation de prothèses de hanche. Il n’y a jamais de phénomène de « rejet », puisqu’il ne s’agit en aucune façon d’une greffe.

 

Je prends des anti-coagulants, est-ce une contre-indication à la pose d’implants dentaires ?

Absolument pas, mais dans votre cas, votre chirurgien-dentiste va se mettre en contact avec votre médecin traitant afin de modifier éventuellement votre traitement au moment de la pose des implants.

 

Je souffre d’ostéoporose, est-ce une contre-indication à la pose d’implants dentaires ?

L'ostéoporose n'influe pas sur le taux de survie des implants mais les cas très avancés peuvent constituer une contre-indication. D’autre part, certains traitements de l’ostéoporose (biphosphonates) constituent une contre-indication absolue, s’ils ont été administrés sous forme injectable. Il est donc fondamental de bien noter sur le questionnaire de santé les médicaments que vous prenez (ou que vous avez pris) et depuis quand. Sachez également que ces traitements peuvent être prescrits dans certaines tumeurs (ex. cancer du sein), Pour plus d'information, reportez-vous au lien situé sur la page "Infos".

 

Je souffre de diabète, est-ce une contre-indication à la pose d’implants dentaires ?

Vous devez consulter votre médecin pour équilibrer votre diabète. Un diabète équilibré ne représente pas un facteur de risque pour la mise en place des implants.